Bien qu’ayant la quasi même dénomination, les métiers d’architecte et d’architecte d’intérieur sont toutefois bien distincte. En effet, un architecte ne suivra pas la même formation qu’un architecte d’intérieur.

Si vous voulez réaménager vos espaces intérieurs, modifier des cloisons ou réorganiser l’aménagement de vos pièces, l’architecte d’intérieur est le spécialiste en la matière. Comme son nom l’indique, l’architecte d’intérieur se consacrera à l’intérieur d’un bâtiment sans toucher à sa structure. Ainsi, pour pouvoir casser un mur porteur ou créer des ouvertures qui modifierai l’enveloppe et la structure du bâtiment, il faudra faire appel à un architecte. La fonctionnalité mais aussi l’esthétisme prennent une place prépondérante dans son activité. La mission principale d’un architecte d’intérieur est de concevoir une ambiance intérieure en adéquation avec les goûts du client. La profession d’architecte d’intérieur n’est toutefois pas réglementée par la loi. Tout le monde peut dès lors se faire appeler « Architecte d’intérieur » à partir du moment où une mission tarifée à lieu. Il existe bon nombre de formation pour devenir architecte d’intérieur allant du Bac +2 au Bac +5. Le choix de son architecte d’intérieur doit alors prendre en compte sa formation, ses projets antérieurs ainsi que sa sensibilité.

Un bon nombre d’architecte font partiellement voir exclusivement de l’architecture d’intérieur. En effet, les architectes sont aptes à concevoir des projets d’intérieurs tout comme leurs homologues architecte d’intérieur.

L’architecte est quant à lui le généraliste du bâtiment. Il intervient dans la réalisation de projet de construction, d’extension, de rénovation et de réaménagement d’envergure touchant à la structure du bâtiment. La loi prévoie que, pour un projet de construction ou d’extension aboutissant à un projet de plus de 150m², l’architecte est obligatoire. L’architecte suivra le projet de sa conception à sa réalisation. Il sera donc un allié de choix, notamment pour les constructions de grande ampleur. Si le projet prévoit la modification du permis de construire, l’architecte sera indispensable afin d’effectuer les démarches administratives auprès de la mairie. Il pourra aussi, si le projet le nécessite, mettre en place des études techniques tel que des études de faisabilité, des études de sol, etc… La profession d’architecte est très réglementée, celui-ci à l’obligation de souscrire à une assurance décennale ce qui protège contre les disfonctionnements résultant d’un vice de construction. L’architecte suit une formation minimum sur 5 ans au sein d’une Ecole d’Architecture, seules écoles habilitées à délivré le diplôme d’architecte. Il est alors par la suite architecte DE ((Diplômé d’Etat). Afin de travailler en son nom propre, l’architecte DE doit suivre une année supplémentaire, la HMONP et doit s’inscrire à l’ordre des architectes.

Le choix d’un architecte ou d’un architecte d’intérieur dépend donc de la nature de votre projet ainsi que de l’ampleur des modifications à apporter.